Les épagneuls Picards
des falaises de l'Ailly

élevage amateur en Haute-Normandie

Standard de l'épagneul Picard.

ORIGINE : France.
DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR :30.10.64
UTILISATION : Chien d’arrêt.
CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 7 Chiens d’arrêt.
Section 1.2 Chiens d’arrêt continentaux, type Epagneul.Avec épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE:
De par la diversité du biotope de la région Picarde, il fallait aux chasseurs de cette région, un chien rustique, polyvalent et généreux.
Ce qui les différencie le Picard du Bleu de Picardie, c'est avant tout la couleur de la robe.
Ce chien ancestral, puisque son origine remonterait bien avant le début du dernier siècle s'est surtout cantonné aux frontières de notre région, ce qui explique encore aujourd'hui le faible développement de la race.
Et pourtant!… Si vous saviez quelle joie vous éprouvez à chasser avec lui! Le sérieux de son travail est légendaire. Son arrêt est ferme et joyeux à la fois. Sa finesse de nez ne laisse aucune chance au gibier rencontré au cours de sa quête moyenne mais très méthodique.
Sa quête croisée naturelle, son arrêt ferme, son rapport du gibier et sa joie de nager en eau profonde sont des qualités innées chez l'Epagneul Picard.
Ainsi vous l'emmenez chasser quelles que soient les conditions climatiques, le petit gibier de nos plaines ou la sauvagine de nos fleuves, rivières et littoral.
C'est pour toutes ces raisons que ces chiens rencontrent aujourd'hui un certain regain d'attention et c'est avec plaisir que bon nombre de chasseurs redécouvrent cet auxiliaire un peu oublié lors de l'invasion des sujets britanniques.
La gentillesse fait de ce chien un compagnon idéal à la maison. C'est un véritable ami des enfants avec qui il aime jouer tout en respectant les rapports de force. La couleur de sa robe est grise avec des plaques marron sur les diverses parties du corps et à la naissance de la queue. Il est souvent marquée de feu en tête et aux pieds. Ses yeux ambre foncée, lui donnent un regard franc et très expressif.

ASPECT GENERAL:
Chien médioligne, de type braccoide, bien râblé d’un air doux et expressif ; membres forts et nerveux ; son port de tê:te est gai et imposant : il présente un beau développement dans l’avant-main.

COMPORTEMENT/CARACTERE:
Chien souple et doux, de caractère facile, s'adapte facilement à la vie de famille. Sportif, il aura néanmoins besoin d'une promenade quotidienne lors de laquelle il pourra se défouler.

Proportions importantes:

TETE:
REGION CRANIENNE :
Crâne : Rond et moyennement large, l’occiput bien prononcé ; parois latérales plates.
Stop : Cassure bien oblique, pas à angle droit.
REGION FACIALE :
Truffe : Brune, moyenne, assez ronde.
Museau : Long, assez large, allant en diminuant depuis l’attache de la tête jusqu'à l’extrémité du museau ; très légère proéminence au milieu du chanfrein.
Lèvres : D’une épaisseur moyenne, un peu descendues, pas trop pendantes. Mâchoires/dents: Articulé, complet en ciseaux. Yeux : De couleur ambre foncé, bien ouverts ; regard franc et très expressif.
Oreilles : Elles doivent être attachées approximativement dans de la ligne de l’œil. Assez épaisses, encadrant bien la tête, recouvertes de belles soies ondulées. Les oreilles tirées simultanément, sans force, vers l'avant, l'extrémité du pavillon auriculaire doit affleurer la naissance de la truffe.

COU :
Bien attaché, bien musclé.

CORPS :
Hanches: Elles sont légèrement plus basses que le garrot.
Dos : De longueur moyenne, avec légè dépression après le garrot.
Rein : Bien droit, pas trop long, large et épais.
Croupe : Très légèrement oblique et arrondie.
Poitrine : Profonde, assez large, descendant franchement au niveau du coude.
Flancs : de plats à légèrement galbés et descendant jusqu’au niveau du coude.
Queue : Pas attachée trop haut. Elle forme deux légères courbes, convexe et concave ; pas trop longue ; ornée de belles soies.

MEMBRES
MEMBRES ANTERIEURS : Antérieurs bien droits, bien musclés, ornés de franges.
Epaules : Omoplates assez longues, plutôt droites, bien musclées.
Bras : Bien musclé.
Coudes : Bien d’aplomb.

MEMBRES POSTERIEURS : Postérieurs bien frangés jusqu’au jarret.
Hanches : Saillantes, arrivant au niveau du dos et du rein.
Cuisse : Droite, bien descendue, large, bien musclée.
Jarret : Peu coudé.
Métatarse : Droit.
Pieds : Ronds, larges, serrés, avec un peu de poil entre les doigts.

PEAU :
Assez fine et souple.

ROBE
POIL : Gros et pas très soyeux ; fin à la tête, légèrement ondulé sur le corps.
COULEUR : Traditionnellement appelée gris moucheté, avec plaques marron foncé sur les diverses parties du corps et à la naissance de la queue ; Le plus souvent marqué de feu en tête et aux pattes. ("marron marqué de fauve et blanc mélangé moucheté " réalisant une teinte qui était qualifiée de « feuilles mortes » dans la nomenclature traditionnelle.)

TAILLE :
Hauteur au garrot de 57 à 62cm pour les mâles. Une tolérance de ±2 cm est admise mais ne permet pas d'obtenir le CACS.
Hauteur au garrot de 55 à 60cm pour les femelles. Une tolérance de ±2cm est admise mais ne permet pas d'obtenir le CACS.

DEFAUTS:
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de la conséquence sur la santé et le bien-être du chien.

DEFAUTS GRAVES:
Crâne trop large ou trop étroit;
Oreille trop courte ou triangulaire;
Truffe: autre couleur que brune ou dépigmentation (ladre important à la truffe);
Œil: Clair et trop petit;
Manque d'ossature.

DEFAUTS ENTRAINANT L'EXCLUSION:
Chien agressif ou peureux;
Dents: Absence d'une canine ou absence de 2 incisives ou Manque de plus de 2 autres dents (PM ou M) sans tenir compte des PM1 et M3.
Taille en dehors des limites de tolérance du standard.
Prognathisme supérieur ou inférieur
Manque de type (insuffisance de caractère ethnique qui fait que l’animal, dans son ensemble, ne ressemble plus suffisamment à ses congénères de la race).
Couleur: robe blanche ou noire.

N.B.: Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Seuls les chiens sains et capables d'accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.